Les ressources de la bibliel sont pour le moment restreintes à certains genres, le temps que nous l'agrémentions de nouveaux.
Si vous voulez nous aider dans ce travail, écrivez à bibliel@manuskrits.net.

Rechercher

:
Auteur :
Titre :
Genre :

 

Affichage des résultats

Cliquez sur l'auteur pour ouvrir sa fiche ou sur le titre du livre pour pour ouvrir la sienne

 31 à 45 sur 55   Première pagePremière page  · Page précédente  · 1   2   3   4   · Page suivante ·  Dernière pageDernière page 


Philip Dick - Le maître du Haut château
[0] 
Science-Fiction

En 1947 avait eu lieu la capitulation des Alliés devant les forces de l'Axe. Cependant que Hitler avait imposé la tyrannie nazie à l'Est des Etats-Unis, l'Ouest avait été attribué aux Japonais. Quelques années plus tard, la vie avait repris son cours normal dans la zone occupée par les Nippons. Ils avaient apporté avec eux l'usage du Yi-king, le livre des transformations, le célèbre oracle chinois dont l'origine se perd dans la nuit des temps. Pourtant, dans cette nouvelle civilisation, une rumeur étrange circulait. Un homme vivant dans un Haut Château, un écrivain de science-fiction, avait écrit un ouvrage qui racontait la victoire des Alliés en 1945...

Couverture






Vonda McIntyre - Le serpent du rêve
[0] 
Science-Fiction

Serpent est une Guérisseuse. Dans sa besace reposent ses trois serpents, génétiquement modifiés : Sable, un crotale aux couleurs du désert, Brume, un cobra femelle aux écailles d’albâtre, et Sève, un Serpent du Rêve ; son plus précieux reptile. Car les Serpents du Rêve viennent d’un autre monde, et leur venin peut accorder le sommeil comme il peut endormir la souffrance. Parcourant le désert, Serpent soulage les peines et fait profiter les plus démunis de ses connaissances médicales. Mais lorsque Sève est tué par mégarde, Serpent sent qu’une partie d’elle-même est désormais perdue. Car une Guérisseuse est responsable de ses reptiles, et les Serpents du Rêve sont si rares qu’un seul est accordé à chaque apprenti. Pourtant, Serpent ne renonce pas. Elle ira trouver un nouveau Serpent du Rêve, quitte à aller jusqu’à la Cité, aux portes hermétiquement closes au commun des mortels, et recelant encore, selon certains, le secret de technologies oubliées. D’une écriture empreinte d’une poésie toute féminine, Vonda McIntyre brosse le tableau d’un avenir lointain et désolé, fouetté par les vents du désert, le sable et la misère d’une humanité décimée. Pourtant, l’espoir résiste, porté par l’opiniâtreté de Serpent, jeune fille au destin unique et devenue trop vite femme, et par ses serpents, à la fois craints et vénérés, vecteurs à la fois de mort et de vie. Saul Eman

Couverture






Ursula LeGuin - Les dépossédés
[0] 
Science-Fiction

Sur Anarres, les proscrits d'Urras ont édifié, il y a cent soixante-dix ans, une utopie concrète fondée sur la liberté absolue des personnes et la coopération. Ce n'est pas un paradis, car Anarres est un monde pauvre et dur. Mais cela fonctionne. A l'abri d'un isolationnisme impitoyable qui menace maintenant la société anarchiste d'Anarres de sclérose. Pour le physicien anarresti Shevek, la question est simple et terrible. Parviendra-t-il, en se rendant d'Anarres sur Urras, à renverser le mur symbolique qui isole Anarres du reste du monde ? Pourra-t-il faire partager aux habitants d'Urras la promesse dont il est porteur, celle de la liberté vraie ? Que découvrira-t-il enfin sur ce monde dont sont venus ses ancêtres et que la tradition anarrestie décrit comme un enfer ?

Couverture






Isaac Asimov - Les dieux eux-mêmes
[0] 
Science-Fiction

En 2070, la Terre vit dans la prospérité et le bonheur grâce à la Pompe à Electrons qui fournit une énergie illimitée et gratuite. Mais le jeune physicien Lamont découvre que la merveilleuse invention de Hallam est en fait celle des Para-Hommes du Para-Univers qui, beaucoup plus intelligent que les Terriens, ont suggestionné ces derniers. Or, la Pompe est à plus ou moins brève échéance une menace imparable pour l'Univers et le Para-Univers. Lamont n'étant point parvenu à se faire entendre, un radiochimiste, rallié à ses vues, se retire sur la Lune et va tenter de convaincre les Lunarites de la nécessité absolue de trouver une riposte.

Couverture






Arthur Clarke - Les fontaines du paradis
[0] 
Science-Fiction

Lorsque Vannevar Morgan arrive à Taprobane un jour de l'an 2142, cet ingénieur de génie — à qui la Terre doit déjà le Pont qui unit l'Europe à l'Afrique — est tout entier tendu vers un nouveau projet. Il veut construire un immense Transporteur Spatial qui, grâce à un réseau de cristal de diamant, reliera la Terre à l'Espace, sera comme un escalier menant aux étoiles. Ce sera le début de la civilisation interplanétaire. Un obstacle demeure. Il n'y a pour le Transporteur qu'un seul site d'implantation possible : le sommet de la Montagne Sacrée de Taprobane. Et là, dans un monastère, des moines prient depuis un temps immémorial... L'ingénieur et le vénérable gardien du lieu s'affrontent. Le dynamisme de la science contre la foi inébranlable, la technologie conquérante contre la sagesse sans armes... Né en 1917 en Angleterre, ancien président de l'Association interplanétaire anglaise, Arthur C. Clarke est membre de l'Académie astronautique et vit au Sri Lanka. Il a écrit une cinquantaine de livres qui ont été traduits en plus de trente langues, et pour lesquels il a reçu de nombreux prix ( Hugo, Nebula...).

Couverture




Frederik Pohl - Les pilotes de la Grande Porte
[0] 
Science-Fiction

Depuis qu’il est revenu sur Terre, Robin Broadhead est riche. Si riche qu’il peut désormais faire et avoir tout ce qui lui plaît. Après la médication totale, après la psychanalyse, Robin veut devenir le « Sauveur de l’humanité ». Et il se pourrait bien qu’il le devienne ! Car ayant épuisé ses ultimes ressources alimentaires, la Terre est au bord de l’agonie et la famine guette la population croissante. Mais un artefact heechee pourrait bien changer les choses. Une véritable usine alimentaire, fonctionnant grâce aux seuls constituants CHON (Carbone, Hydrogène, Oxygène, Nitrogène) des débris cométaires est à portée de la main… à quelques heures-lumière à peine dans le Nuage d’Oort. Autant dire la porte à-côté. D’aucuns auraient pu se décourager. D’aucuns auraient pu tout simplement ne pas avoir les moyens. Broadhead, lui, à non seulement les moyens, mais il désire surtout ardemment faire le bien autour de lui, comme si c’était le seul moyen pour racheter une terrible faute. Alors il monte une expédition : deux hommes et deux femmes – deux sœurs, leur père et le mari de l’aînée – vont entreprendre le voyage jusqu’à l’artefact, et tenter de la ramener en orbite autour de la Terre. Mais le voyage risque fort d’être éprouvant – autant physiquement que mentalement : trois ans et demi passés pour l’aller simple, ce n’est pas rien. D’autant que l’usine alimentaire réserve bien des surprises. Et tandis que les messages des explorateurs terriens s’acheminent lentement vers la Terre, porteurs de sombres nouvelles – l’artefact serait habité ! – les hommes se préparent tant bien que mal à la Fièvre, cette étrange folie collective qui, régulièrement, tous les cent trente jours, venait frapper d’images subversives et de plus en plus lubriques et orgiaques les esprits des humains. Avec ce deuxième opus, Frédérik Pohl renoue avec un space opéra plus classique, mais cependant des plus agréables à lire et découvrir. Peu à peu, le voile du mystère heechee se déchire – et on le regretterait presque ! – et laisse entrevoir quelques bribes de la vérité. D’anciens personnages s’étoffent, de nouveaux apparaissent. On reste dans une écriture riche, pleine de sentiments, mais ce qui faisait de la Grande Porte une formidable fresque humaine s’en est allé. Saul Eman

Couverture






Orson Scott Card - Livre 1 : La stratégie Ender
[0] 
Science-Fiction

Qui es-tu, Ender Wiggin ? Tu as six ans, et un moniteur branché sur ton cerveau surveille la moindre de tes pensées. Tu avais fini par t'y habituer. Et voilà qu'on te l'enlève ! Ne serais-tu pas assez intelligent ? Déjà les tests de ton frère et de ta sueur avaient révélé quelques failles. Deux enfants surdoués, pourtant ! C'est pourquoi les militaires ont programmé ta naissance. Ne recherchent-ils pas les grosses têtes, depuis que la Terre vit sous la menace d'une nouvelle invasion ? Des grosses têtes qui deviendront des soldats. Pauvre Ender ! Si différent de tes camarades, si solitaire. Surtout depuis que tu as été sélectionné pour entrer à l'école de guerre! Les adultes prétendent que toi seul peux sauver la planète, la race humaine. Encore un de leurs mensonges? A moins que ton innocence ne permette vraiment ce miracle...

Couverture






Orson Scott Card - Livre 2 : La voix des morts
[0] 
Science-Fiction

3 000 ans ont passé depuis le massacre des doryphores. Mais seulement vingt-six ans pour Ender Wiggin. Paradoxe de la relativité du temps dans l'espace! Hanté par sa participation au génocide d'un peuple, Ender poursuit sa quête : trouver une planète où il pourra enfin déposer le cocon de la reine des doryphores. Serait-ce Lusitania ? Là vivent les piggies, drôles de petits cochons à l’esprit agile. Des êtres étranges, véritable énigme pour les hommes. N'ont-ils pas assassiné, sans mobile apparent, le scientifique qui les étudiait ? Une mort mystérieuse et rituelle. Ender s'est juré de découvrir la vérité sur ce meurtre. La paix régnera-t-elle un jour entre des races aussi différentes ? Les hommes, les piggies et... pourquoi pas les doryphores ?

Couverture






Orson Scott Card - Livre 3 : Xénocide
[0] 
Science-Fiction

Lusitania... enfin un havre de paix pour les doryphores ? Pour Ender ? Il le croyait. Hélas ! rien ne se passe comme prévu. Les Lusitaniens ont déjà du mal à accepter les piggies, ces drôles de petits cochons intelligents mais si différents d'eux. Et ils ne savent pas le pire le virus de la descolada, mortel pour les humains, est indispensable au cycle génétique des piggies. Ils ne peuvent donc pas le détruire, sous peine d'exterminer la race. Dilemme crucial pour les biologistes, car la descolada mute au fur et à mesure qu'ils découvrent de nouveaux traitements. Mais un danger plus imminent menace la planète le Congrès Stellaire lui a envoyé une flotte équipée du "Petit Docteur", un désintégrateur capable de la réduire en poussière. Un nouveau xénocide ? Pas sûr, car Ender a encore quelques cartes dans sa manche...

Couverture




Kim Stanley Robinson - Mars la bleue
[0] 
Science-Fiction

Le vert a triomphé, Mars est 'terraformée'. Ceux qui espéraient préserver la planète rouge dans sa terrible beauté ont perdu la bataille. Leur objectif, désormais : empêcher l'invasion de Mars par les Terriens. La tentation isolationniste est forte : c'est la position que défendent les partisans de Mars Libre. Ces derniers ne veulent pas comprendre que, sur la planète mère, la situation est désespérée : un déluge cataclysmique a fait monter l'eau des océans, aggravant un problème de surpopulation déjà crucial. Et l'administration du traitement de longévité ne va pas arranger les choses... On ne voit pas ce qui pourrait empêcher les Terriens, poussés par le désespoir, n'ayant plus rien à perdre, de déclarer la guerre à Mars. L'enjeu est maintenant la conquête des autres planètes du système solaire.

Couverture






Kim Stanley Robinson - Mars la verte
[0] 
Science-Fiction

Mars la rouge... Les hommes ont débarqué sur un nouveau monde, qu'ils ont entrepris de modifier pour le rendre habitable. C'est une utopie à long terme : créer une atmosphère, changer les déserts et les cratères arides en prairies, la glace des pôles en fleuves, en mers. Mais les hommes et les femmes ont changé, eux aussi. Depuis leur révolution, durement réprimée, de 2061, les Cent Premiers sur Mars se sont dispersés sur toute l'étendue de la planète. Certains, constructeurs de villes radieuses, vivent au grand jour sous la surveillance orbitale de l'ONU. D'autres ont rejoint l'underground, la résistance, ses opérations de sabotage écologique, ses factions extrémistes, Mars-Unistes ou Rouges. Tout peut à nouveau basculer dans la violence, et le rêve d'une Mars vivable et douce se transformer en cauchemar. Mais pendant ce temps, sur Terre, entre toutes les multinationales avides, une seule a compris l'enjeu. Il faut libérer Mars. Avec ceux qui sont en train d'en faire Mars la verte...

Couverture






Lois McMasterBujold - Miles Vorkosigan
[0] 
Science-Fiction

Etre officier à bord du Prince Serg, le vaisseau spatial le plus moderne de l'empire de Barrayar, tel est le rêve de Miles Vorkosigan. Mais auparavant, il doit remplir honorablement sa première mission, à la station météo de l'île Kyril. Le plus dur, ce n'est pas tant le froid polaire qui règne sur l'île. Non le problème, ce sont les moqueries des autres officiers. Il faut dire qu'avec sa taille -à peine un mètre trente-, Miles ne passe pas... inaperçu ! Mais le pire, c'est le général Metzov, le chef de la vase. Un forcené de l'autorité. A cause de lui, Miles est accusé de mutinerie et renvoyé dans la capitale. C'est faux, bien sûr, mais pour Miles, mieux vaut se faire discret, du moins pendant quelque temps. Carrière brisée ? Non, car ce nabot surdoué a plus d'un tour dans son sac à dos !

Couverture






William Gibson - Neuromancien
[0] 
Science-Fiction

Roman noir rock, visionnaire, transplanté dans un futur décadent, hypertechnologique, mafieux et trash, Neuromancien est l'une des fondations d'un courant SF, le cyberpunk. Les aventures de Case, pirate informatique en proie à la 'matrice' et aux trusts, ont offert à Gibson l'occasion de créer un vocable désormais usuel : 'the cyberspace'.

Couverture






Arthur Clarke - Rendez vous avec Rama
[0] 
Science-Fiction

Un objet lisse de trente kilomètres de long approche de la Terre. Sa présence provoque des bouleversements philosophiques, politiques, sociaux. Une expédition parvient à y entrer et explore un monde vieux de plusieurs millions d'années. Trois volumes suivent, toujours plus étonnants.

Couverture




Frederik Pohl - Rendez-vous à la grande porte
[0] 
Science-Fiction

Robin Broadhead – encore lui ! – a Rendez-vous avec la Grande Porte, ses mystères inexplorés et son cortège de souvenirs. On pourrait même dire qu’il a rendez-vous avec la Mort, et ses revenants. La belle Gelle-Klara Moynlin, l’amour perdu de Robin, n’est pas morte. Elle est seulement prisonnière d’un trou noir, et son temps, figé, s’écoule infiniment plus lentement que dans l’espace réel. Et on peut toujours sortir d’un trou noir, même d’une singularité nue. Il suffit d’avoir le bon « ouvre-boîtes ». Et dans la technologie heechee, un tel ustensile existe. Tandis que Robin lutte de toutes ses forces contre les menaces terroristes, Wan, devenu plus égoïste et asocial que jamais avec l’âge – mais hélas plus riche également par sa présence sur l’Usine Alimentaire – parcourt l’espace à la recherche de son père. Il a avec lui les Hommes Morts, les esprits informatiques des explorateurs terriens ayant échoué leurs missions, ainsi qu’un certain nombre de machines heechees. Notamment une radio ultra-luminique. Et le bruit qu’elle produit risque fort d’attirer toutes sortes de créatures. Des heechees, par exemple. Mais aussi d’autres êtres, plus mystérieux et plus dangereux encore. : les Assassins. Robin est en fâcheuse posture : désormais personnellement visé par les terroristes, émotionnellement très touché par la perte de sa bien-aimée Klara et par son éventuel retour à la vie, il jongle avec les états d’âme et les actions de bravoure. Et pour couronner le tout, voilà que ses nouveaux intestins se mettent à ne plus fonctionner normalement. Ca commence à faire beaucoup de tensions, non ? Troisième opus, et coup de théâtre : ça y est ! Les Heechees se dévoilent ! Pas étonnant avec tout le raffut que fait l’humanité ! Une menace plane désormais sur l’univers tout entier, au risque de rendre fou le plus rationnel des ordinateurs. La masse manquante de l’univers aurait été faite délibérément ? L’expansion de l’univers serait en régression ? Pas de doute, on est en pleine science-fiction. Frédérik Pohl instaure un climat de pseudo-conférence en astrophysique pour évoquer le plus ancien des mystères de l’univers : le big-bang. Qu’y avait-il avant ? Les lois de la physique étaient-elles différentes si un autre univers existait bien auparavant ? Pourrait-on envisager qu’un nouveau big-bang ait lieu ? Telles sont les questions intrinsèques posées dans ce Rendez-vous à la Grande Porte, et qui laissent présumer des réponses éventuelles dans la suite de cette fresque cosmique. Un bon divertissement, toujours un même humour, une même façon de voir le monde au travers de l’anti-héros Robin Broadhead qui diffère sensiblement des récits traditionnels. Saul Eman

Couverture






 31 à 45 sur 55   Première pagePremière page  · Page précédente  · 1   2   3   4   · Page suivante ·  Dernière pageDernière page 

Chercher un l